L’Addim 70 conduit une politique originale d’accès à une culture partagée au bénéfice des haut-saônois depuis 1983.

Laissez durer la nuit

Détails de l'événement

  • Musique ancienne

Petite anthologie des airs à la mode sous Louis XIV

Lambert, Lully, Chabanceau de la Barre, Le Camus, Marais, De Labarre…

La Rêveuse

Eugénie Lefèbvre, soprano

Olivier Riehl, traverso

Florence Bolton, pardessus et basse de viole

Benjamin Perrot, théorbe

Clément Geoffroy, clavecin

Benoît Colardelle, lumières

Peu de souverains ont autant aimé la musique que Louis XIV. C’est sous le règne de ce monarque que « l’air sérieux » est devenu un véritable phénomène de société, comme en témoigne l’extraordinaire quantité d’airs à la mode publiés dans les périodiques et les gazettes de l’époque. Les grands éditeurs de musique comme Ballard commercialisèrent d’ailleurs avec succès quantité de collections de ces petits airs bien enlevés et spirituels que l’on chantait dans les salons, à la cour comme à la ville. D’une belle qualité littéraire, cette musique révéla la finesse, la virtuosité et le raffinement de l’art du chant français, qui rayonna longtemps sur l’Europe baroque.

Sur le même sujet