L’Addim 70 conduit une politique originale d’accès à une culture partagée au bénéfice des haut-saônois depuis 1983.

Autour du Magnificat et des musiques mariales au XVIIIe siècle

Détails de l'événement

  • Samedi | 3 Août, 2024
    21h00
  • 15 €, 12 € (adhérents Musique et Mémoire), 5€ (réduit)
  • Basilique Saint-Pierre à Luxeuil-les-Bains
  • Réservation conseillée

    Musique et Mémoire 06 40 87 41 39

  • Organisé par : le Festival Musique et Mémoire
  • Musique ancienne

Emmanuel Arakélian, orgue historique

Julien Freymuth, contre-ténor

Benoît Colardelle, lumières

Autour de l’hymne Ave Maris Stella de Nicolas de Grigny, ce concert s’oriente vers des musiques mariales ancrées dans la tradition du chant grégorien. La Réforme laisse une place à l’évocation mariale. Le Magnificat, Meine Seele erhhebt den Herren sous forme choral, est aussi grandement commenté par tous les compositeurs germaniques. En seconde partie, le premier air de la Cantate Vergnügte Ruh, beliebte Seelenlust et des œuvres pour orgue de Johann Sebastian Bach seront les points culminants d’un parcours aux émotions intenses.

Un programme d’une profondeur saisissante !

Sur le même sujet